Fed’vous comprendre

Mieux comprendre ce qu’est l’obésité

L’obésité est reconnue depuis 1997 par l’Organisation Mondiale de la Santé comme une maladie chronique. Elle est considérée comme une pandémie et comme un problème de santé publique dans de nombreux pays. Cette maladie est définie comme un excès de poids pour une stature donnée en raison d’une augmentation importante de masse grasse.

En plus de l’excès de poids qui peut être très difficile à vivre, autant physiquement que moralement, l’obésité influence fortement notre santé. On parle alors de « comorbidités » associées à l’obésité. En effet, les risques de développer du diabète, du cholestérol, de l’hypertension, de l’apnée du sommeil, des problèmes articulaires, de la dépression, etc. sont plus importants que chez une personne atteignant son poids dit de « santé ».

Une maladie multi-factorielle

Mal-être sociétal

Injonction à la minceur, société du paraître et rythme de vie stressant

Industrialisation

Nourriture trop grasse, trop sucrée et trop salée

Endocrinologie

Troubles hormonaux, perturbateurs endocriniens et maladies héréditaires

TCA et addictions

Hyperphagie, addiction comportementale et aux substances

Sédentarité

Industrialisation et robotisation, moyens de transport et grande accessibilité

Socio-économique

Corrélation établie entre un niveau de vie précaire et une prépondérance de l’obésité

L’éducation thérapeutique, c’est quoi ?

L’éducation thérapeutique du patient (ETP) s’entend comme un processus de renforcement des capacités du malade à prendre en charge l’affection qui le touche, sur la base d’actions intégrées au projet de soins. Elle vise à rendre le malade plus autonome par l’appropriation de savoirs et de compétences afin qu’il devienne l’acteur de son changement de comportement avec l’objectif de disposer d’une qualité de vie acceptable pour lui. L’éducation thérapeutique du patient s’intègre dans un processus continu de soins et de prise en charge.

Démo application Fedmind
Démo application Fedmind

Il s’agit avant tout d’une approche pluridisciplinaire regroupant plusieurs spécialités (psychologues, infirmiers, endocrinologues, coachs en activité physique adaptée, kinésithérapeutes, sociologues, médecins, addictologues, diététiciens, nutritionnistes…), les associations de patients et l’entourage.

Ce type d’éducation pour la santé s’adresse aux personnes malades (souvent chroniques) et à leur entourage afin de leur permettre une meilleure acceptation d’elles-mêmes. L’approche doit rester centrée sur la personne malade et tenir compte de toutes les dimensions de l’être humain (biologique, psychologique, socioculturelle, spirituelle).
Démo application Fedmind
L’éducation thérapeutique du patient (ETP) s’entend comme un processus de renforcement des capacités du malade à prendre en charge l’affection qui le touche, sur la base d’actions intégrées au projet de soins. Elle vise à rendre le malade plus autonome par l’appropriation de savoirs et de compétences afin qu’il devienne l’acteur de son changement de comportement avec l’objectif de disposer d’une qualité de vie acceptable pour lui. L’éducation thérapeutique du patient s’intègre dans un processus continu de soins et de prise en charge.
Démo application Fedmind
Il s’agit avant tout d’une approche pluridisciplinaire regroupant plusieurs spécialités (psychologues, infirmiers, endocrinologues, coachs en activité physique adaptée, kinésithérapeutes, sociologues, médecins, addictologues, diététiciens, nutritionnistes…), les associations de patients et l’entourage.
Démo application Fedmind
Ce type d’éducation pour la santé s’adresse aux personnes malades (souvent chroniques) et à leur entourage afin de leur permettre une meilleure acceptation d’elles-mêmes. L’approche doit rester centrée sur la personne malade et tenir compte de toutes les dimensions de l’être humain (biologique, psychologique, socioculturelle, spirituelle).
Démo application Fedmind

Quelques chiffres

%

Des français sont en surpoids dont 17% en obésité

%

Estiment que le manque de motivation et de soutien mentale sont les principales causes de leur échec

%

Des sondés déclarent être prêts à essayer une méthode basée sur la motivation et le développement personnel pour mincir

%

Des régimes se soldent par un échec avec une induction de l'effet Yo-Yo